L’Égérie,

la vie d’Amandine Palmer

Pratiquement la première fiction numérique de tous les temps
François Coulon et Laurent Cotton

Qui es-tu, Amandine Palmer ?

Parisien en 1990, vous auriez pu la connaître. Et quelques-uns nous soupçonnent d’avoir été amoureux d’elle… Tentez de diriger, et de suivre, les destins irrésistibles d’une jeune parisienne rousse et intrépide, accompagnée de son éternel chat Humphrey. Amandine finira mère, muse, reporter, amoureuse, au soleil ou en eau de boudin…

Si elle exploitait le même support informatique et certains « codes » du jeu d’aventure illustré, L’Égérie préfigure bien davantage une forme de roman graphique, analogique ou numérique: une évolution narrative à la fois dans le temps et dans l’espace, une action décrite au passé, l’accent mis sur l’histoire et les personnages. Sans parler d’un univers contemporain et, tout militantisme mis à part, d’un personnage principal féminin — éléments pratiquement inconcevables sur les ordinateurs de 1990. Parfois mal comprise dans sa première incarnation sur Atari ST par qui s’attendait à un score à battre, des énigmes à résoudre ou un but explicite à atteindre, L’Égérie est depuis sa première conversion sur Mac trois ans plus tard, et son introduction dans le milieu bourgeonnant de l’art numérique, l’objet d’une sorte de culte sous-terrain jamais démenti.

Près de trente après sa naissance, il était temps de reprogrammer L’Égérie pour l’environnement universel du net, en respectant scrupuleusement l’intégrité des éléments d’origine — un rendu authentiquement vintage qui surprendra les plus jeunes et ravira les plus nostalgiques. Rousse assumée, Amandine revendiquera toujours ses gros pixels!

En complément de programme, notre attraction américaine :

Les aventures d’Humphrey, le chat

Il arrive bien des choses à Amandine; sa vie s’étend sur une centaine d’illustrations différentes. Quelques astuces pour accéder à tous les recoins du scénario.

Quand Amandine arrive chez elle,

elle peut parler à sa mère en décrochant le téléphone pendant qu’il sonne. En allant faire une sieste, son rêve sera différent si elle a conversé avec sa mère ou rompu avec Mario.

Sur les toits…

En allant sur le toit tourner l’antenne, le programme de télévision sera différent.

Au téléphone…

Avec le téléphone, on peut composer le numéro de Mario et celui révélé par un programme de télévision pour qu’Amandine participe ensuite à un jeu.

Au restaurant avec Mario,

Amandine peut rompre ou non avec lui selon le dialogue. L’action pourra plus tard avoir des conséquences…

Dans le jardin public,

Amandine peut avoir ou non une relation avec Raoul selon leur conversation sur le banc.

Dans le bac à sable,

Amandine voudra plus tard devenir mère en cliquant sur les quatre enfants, l’un après l’autre. Certaines fins seront différentes bien ailleurs dans l’histoire.

Sur le canapé avec Raoul,

Amandine peut l’attendre en cliquant sur la salle de bain. Selon le dialogue, Raoul en sort avec trois tenues différentes.

À la laverie,

quand Amandine accepte l’invitation de Tom le peintre, elle peut se préparer dans deux scènes différentes avant d’aller au cocktail.

Après le bus,

de retour de la laverie automatique, Amandine peut trouver le chat caché à six endroits différents.

Au cocktail,

Amandine voudra devenir journaliste en cliquant sur le personnage barbu, permettant d’accéder à d’autres scènes plus tard. Si elle rentre seule, la fin est différente selon qu’elle a ou non quitté Mario au restaurant.

Avec Gabrielle,

à la sortie du cocktail, si Amandine n’a pas quitté Mario, quatre fins sont disponibles selon le dialogue. Si elle l’a quitté, elle peut aller chez Gabrielle ou dans une boîte de nuit, où elle pourra voir une apparition.

En rentrant avec Tom,

à la sortie du cocktail, Amandine peut aller chez lui ou chez elle. Deux suites sont possibles quand elle passe l’aspirateur sur son chat.

Quand Amandine rêve de devenir journaliste,

elle peut essayer de se faire connaître de quatre façons différentes. Si elle n’a pas appelé au préalable pour participer au jeu télévisé, la suite est différente.

Après la prise d’otages,

la fin sera différente si Amandine a couché avec Tom.

Envoyez un message à Amandine (ou à son chat, ou à François Coulon et Laurent Cotton)

13 + 9 =

Prise multiple, la web série

La web série

François Coulon

Le site de François Coulon

Le Réprobateur

Une force entre vous et la tentation